Writer’s notebooks

Journaux d’écrivain(e)s & réflexions sur l’écriture

« Tenir un journal est-il essentiellement un moyen de se consoler, grâce à une  « voix » qui est la nôtre, subtilement transformée? Un moyen de dissiper la solitude, un réconfort ? La nostalgie éprouvée pour un temps ou un lieu disparus est à l’origine d’une bonne partie de la littérature ; de façon moins évidente, pour le lecteur tenu à une certaine distance par l’art de l’écrivain, travaillé à froid, elle peut être inspirée par le désir d’apaiser une souffrance et/ou de la rationaliser. » The Journal of Joyce Carol Oates 1973-1982


Je suis sûre que la créativité est du côté de la santé. Jeanette Winterson

Je lisais donc Les Années-chien au lit, et une voix extérieure – et non dans ma tête – a dit : « Lève-toi et mets-toi au travail. » Je me suis habillée sur-le-champ. Je suis allée dans mon studio. J’ai allumé le poêle à bois, me suis assise enveloppée dans mon manteau car la pièce était glaciale et […]

0 comments

Seigneur Jésus, un crayon ! – Philippe Djian

« Je ne peux te décrire l’émotion que j’ai ressentie. Du papier, un crayon – Seigneur Jésus, un crayon !! -, j’ai dû m’asseoir. Je crois que mes oreilles ont bourdonné un instant. Merci. Mille fois merci. Je l’ai montré aux autres. Ils ont hoché la tête durant cinq minutes. C’est toujours un événement. C’est toujours […]

0 comments

Prépare-toi à t’enfoncer loin dans la forêt – Marie Van Moere

« It’s only rock ‘n roll but I like it » « Alors restons dans le thème du deuxième roman (deuxième étant un sous-ensemble de roman, bien sûr). Je parlais de la nouvelle un peu plus tôt. Je ne sais plus quel écrivain disait que si tu as une nuit, tu as une nouvelle. Avec le roman, t’as […]

0 comments

J’ignorais que les mots pouvaient dire le réel – Philippe Besson

Son frère « Le 21 août Je ne me remets pas à l’écriture de mon deuxième roman. Voilà six mois que je n’y ai pas travaillé. Les mots du livre se sont interrompus d’eux-mêmes, quand la maladie a surgi dans nos existences. Tout à coup, cela a été impossible de continuer dans l’enchantement de l’écriture, dans […]

0 comments

La littérature, nous arrachait à tout… F. Sagan

« Ce livre « la femme fardée« , fut pour moi la preuve pas encore évidente que la littérature, enfin l’inspiration plutôt, nous arrachait à tout, nous distrayait de tout, nous mettait au-dessus des mêlées… (…) J’avais l’impression fausse mais vivace que ma vie était là, sur ce gros bateau inventé avec ces héros romanesques, et que […]

0 comments