Publié le

Un polar urbain tout en finesse et réalisme – Bookalicious

« Peut-on aborder un sujet grave et universel, le viol, à travers un polar qui rappelle Superstars d’Ann Scott sans paraître superficielle ? Peut-on écrire une histoire dans laquelle on a envie de s’impliquer en tant que lecteur sans se sentir en porte à faux ? Réponse ? Oui. Mille fois oui grâce à ce polar urbain tout en finesse et réalisme. »

BOOKALICIOUS : « Pourquoi avoir choisi de traiter le sujet du viol de cette façon, un peu à la manière des séries policières américaines ?« 

♠ »Les personnages de #Jenaipasportéplainte évoluent autant dans une vie virtuelle que dans la vraie vie, In Real Life, comme on dit sur le web. Internet, les réseaux sociaux, les videogame, le Binge watching(1), les smartphone, les écrans omniprésents… bousculent leurs repères, comme les nôtres, et créent de nouveaux territoires. Il m’a semblé intéressant d’essayer de retranscrire cela et le modèle des séries, policières ou non, m’a été d’une grande utilité. Utiliser ce mode narratif, fait d’ellipses et de ruptures permet de faire sentir le danger au lecteur, de le confronter plus directement au sujet principal du polar, le viol. Embarqué dans une succession de minis-récits, de tweets, de passages de blogs et autres éléments disparates, il est bousculé, sur le qui-vive, les ellipses l’obligent à rétablir mentalement ce qui est passé sous silence… »

Lire la suite de la chronique et de l’interview sur le site de Bookalicious…

[RENTRÉE LITTÉRAIRE 2016] Marie-Hélène Branciard : Je n’ai pas porté plainte – Bookalicious – 15 octobre 2016.

Tara Lennart – Bookalicious.
 Bookalicious est un Booktube dédié à la littérature indépendante, créé par Tara Lennart.

Publié le

Virginie Despentes, un style taillé dans le roc(k) !

« Il y a peu de voix comme celle de Virginie Despentes en France. Un style taillé dans le roc(k), une plume acérée, un humour au napalm et une bonne dose de réflexion politique déguisée en provocation punk. On pourrait, maladroitement et en alignant ainsi les poncifs, tenter de résumer l’ouragan Despentes, la tempête trash et féministe qu’elle fait souffler sur la littérature française depuis le milieu des années 1990. On pourrait. On pourrait aussi songer au frisson de subversion qui a parcouru notre peau à la lecture de Baise Moi, et souhaiter que tout le monde le ressente. Même si en vrai, le frisson était une droite en pleine face. »

Vernon_Subutex(…) « Pourquoi c’est bien ? Parce que personne n’a eu les bollocks d’écrire comme elle en français et qu’elle dit ce qu’elle a à dire sans s’embarrasser de la bienséance. (…) Elle se fait le scribe polymorphe d’une époque, mais plus encore : des gens. Des gens qui constituent l’époque et se battent avec son chaos. »

Tara Lennart – 3 mars 2016 – Petit précis littéraire pour briller en société : Virginie Despentes – Diacritik

Extrait

« Il ouvre une bière et fait le tour du propriétaire. C’est une maison de parents, avec plein d’objets inutiles dedans, des choses qu’il n’imaginerait pas acquérir. Xavier a tout compris à la vie : il lui faut trouver une meuf qui ait de l’argent. Avant ils étaient jeunes ils voulaient des guerrières, des bêtes de sexe, des meufs bâties comme des créatures de rêve, ils voulaient du rock’n’roll et des chiennasses qui ne pensent qu’à ça, ils voulaient des bombasses, des pécheresses averties et des amazones qu’on soumet au pieu. On s’en fout de tout ça, en vieillissant. L’important, il a mis du temps à s’en rendre compte, c’est une meuf livrée avec un appartement comme celui-ci, des week-ends prolongés au soleil et l’état du frigo qui va avec. »

Vernon Subutex, 1 – Virginie Despentes – Éditions Grasset – 2015

Publié le

On ne se sauve pas du chagrin

Le ciel et le sable – Tara Lennart

Chronique de Shane Zooey – Mai 2014

Tara Lennart - Le ciel et le sable Le truc infaillible pour dire que j’ai aimé c’est que j’ai eu envie de savoir la suite et vite ! Donc, ça, c’est sûr. Envie de plonger dans ces nouvelles, dans Jocelyne (l’histoire hein, pas la meuf !) et dans Le ciel et le sable… Nouvelles noires noires noires dont les hashtags pourraient être #mégots #chagrin #fantômes #souvenirs #alcool #pédé #raté #bière #province #pute #bascontrelesvarices.

Des fois on sent que Tara Lennart pourrait être tous les personnages, mec ou fille : il y a de la sincérité, du vécu qui transparaît (même si elle tient à préciser qu’elle n’a jamais testé la prostitution sur les aires d’autoroutes). Pourtant, on dirait…

Lire la suite sur L’ivre de Lire

Tara Lennart – Le ciel et le sable – 2014
E-FRACTIONS éditions

http://e-fractionsdiffusion.com/le-ciel-et-le-sable-suivi-de-jocelyne/